Les 5 étapes pour optimiser une stratégie de lancement produit

Pour la plupart des entreprises, le lancement de produits et de fonctionnalités est toujours en tête des préoccupations en raison de la possibilité d’attirer et de retenir davantage d’utilisateurs.

Les stratégies de lancement de produits visent l’adoption par les utilisateurs et la croissance de la marque. Elles sont linéaires et visent à partager un nouveau produit ou une nouvelle fonctionnalité avec l’ensemble des utilisateurs par le biais de campagnes d’emailings, de notifications régulières, de publications sur des plateformes sociales, ou encore de diverses stratégies commerciales. 

Si cette approche permet de faire connaître le produit ou la fonctionnalité à un large public et d’obtenir un pic de croissance à court terme, il y a beaucoup de frictions inutiles en cours de route. À tel point que l’élaboration d’une stratégie de croissance durable n’est pas envisageable.

La stratégie classique de lancement de produits vous freine

L’objectif de la plupart des entreprises est de lancer quelque chose et d’obtenir autant de croissance et de traction que possible en peu de temps. 

En effet, il est essentiel de concevoir un processus qui vous permette de lancer des expériences de produits très différentes au sein de communautés spécifiques afin que votre produit puisse atteindre une masse critique.

Au lieu de la stratégie standard de lancement de produit, réfléchissez à une approche en cinq points, basée sur l’axe de travail suivant : lancer une expérience de produit très différente dans des communautés spécifiques afin d’atteindre une masse critique.

Lorsque ces éléments sont combinés, vous trouverez les bons utilisateurs pour cibler et améliorer la rétention à long terme. 

Adoptez une nouvelle manière de faire plus efficace

Voici donc les cinq étapes de la stratégie de lancement évoquée, plus en détail.

La portée du lancement

Commencez par définir votre public cible. Au lieu d’exposer tout votre public avec votre produit ou votre fonctionnalité, vous devriez utiliser le développement de produits pour créer des produits et des fonctionnalités pour des publics spécifiques.

Pour cela, il faut réduire au maximum votre public cible au sein de votre base d’utilisateurs

Une fois que vous avez déterminé votre public, définissez-le de manière à cibler les personnes les plus susceptibles d’avoir déjà vécu une expérience avec vos produits qui a dépassé leurs attentes.

Accédez à votre public cible

Ensuite, mettez-vous en face de ces gens. Utilisez des tactiques telles que les courriels, les annonces payantes, les communiqués de presse, les recommandations, les articles de blog, les partenariats avec des micro-influenceurs, etc., pour promouvoir votre produit ou votre fonctionnalité auprès de votre public cible.

Filtrez vers vos meilleurs utilisateurs

Une fois que vous avez obtenu l’attention de votre public, trouvez les utilisateurs les plus susceptibles d’apprécier et de comprendre la version bêta de votre produit ou de votre fonctionnalité. Qui sont vos premiers utilisateurs ?

Partager votre lancement avec votre groupe cible est un peu comme jeter un filet. Vous allez trouver des personnes qui correspondent au champ d’application que vous avez défini, et d’autres qui ne correspondent pas exactement. Le filtrage vous aide à atteindre le bon public.

Pour trouver votre public, recueillez des informations auprès des sources suivantes :

  • Les données internes : il s’agit d’informations que vous recueillez lors de conversations de vente et de support si vous lancez une fonctionnalité dans un produit existant ;
  • Les informations soumises par les utilisateurs : elles offrent de bonnes frictions et vous aident à trouver votre public cible. Par exemple, utilisez des enquêtes, des listes d’attente et des listes d’accès spécial qui incitent les bonnes personnes à s’inscrire.

Identifiez un signal de réussite

Le fait de réduire votre public cible vous permet d’atteindre plus facilement les signaux de réussite que si vous visez tout le monde en même temps.

Il en résulte des signaux qualitatifs et quantitatifs plus précis, moins bruyants, qui donnent une meilleure indication de l’adéquation produit/marché.

Plus précisément, l’adéquation entre fonctionnalité et produit de cette manière : l’adéquation fonctionnalité/produit exige que la fonctionnalité améliore la rétention, l’engagement et/ou la monétisation pour le produit principal. Si ce n’est pas le cas, cela signifie qu’elle cannibalise une autre partie du produit.

Sans ajustement fonctionnalité/produit, vous vous retrouvez avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités mais pas d’amélioration pour les utilisateurs conservés.

L’effet de levier pour votre prochain lancement

L’étape finale de la boucle, une fois les signaux de réussite identifiés, consiste à trouver comment exploiter ces signaux et lancer le prochain groupe d’utilisateurs cibles définis.

Le lancement d’un produit ou d’une fonctionnalité prend du temps, aussi l’objectif doit être de le présenter à une nouvelle couche d’utilisateurs au fur et à mesure, jusqu’à ce qu’il soit finalement exposé à l’ensemble de votre base d’utilisateurs.

Il faut donc exposer votre produit ou votre fonctionnalité à un plus grand nombre d’utilisateurs progressivement au fil du temps, à mesure que de la valeur ajoutée est ajoutée au produit. 

En apprendre plus sur Ariane Floralie

Laisser un commentaire

Previous

Nos 4 tendances majeures Inbound et Webmarketing pour 2020/2021

4 raisons pour lesquelles vous devez organiser un événement d’entreprise

Next