Comment trouver la meilleure longueur de contenu SEO

Lorsqu’il s’agit de créer du contenu optimisé pour le référencement (SEO), une des décisions stratégiques les plus importantes consiste à définir la longueur idéale du contenu.

Est-il préférable de rédiger des articles courts et concis qui vont droit au but ? Ou est-il plus judicieux de produire un contenu long et détaillé qui explore en profondeur le sujet ?

En réalité, il n’y a pas de “nombre de mots parfait”. La longueur optimale d’un contenu SEO dépend de plusieurs facteurs, notamment vos objectifs, les sujets que vous abordez et votre public cible.

Les avantages et les inconvénients d’un contenu long pour le référencement

Un contenu long pour le référencement présente à la fois des avantages et des inconvénients.

Quels sont les avantages d’un contenu long pour le référencement ?

Un contenu long et détaillé, qui fournit des informations complètes sur un sujet donné, présente plusieurs avantages en matière de référencement :

  • Le contenu long et détaillé répond mieux aux demandes de recherche et démontre une expertise sur un sujet spécifique. Cela améliore le temps passé sur la page et aide à satisfaire l’intention du chercheur pour le référencement. Par exemple, HubSpot a constaté une augmentation de 70 % du nombre de clients potentiels à partir d’un contenu de plus de 2 000 mots.
  • Dans un long article, on peut incorporer naturellement plus d’occurrences de mots-clés cibles, ce que les moteurs de recherche prennent en compte pour la pertinence. Un plus grand nombre de caractères et de mots permet également d’utiliser des synonymes et un usage naturel du langage. 
  • Avec plus de contenu, il y a plus de possibilités de créer des liens organiques vers des sources d’autorité. Cela permet d’instaurer la confiance et de montrer l’étendue de vos connaissances. Une étude de Moz a révélé que les pages comportant les plus de liens externes étaient mieux classées.
  • Plusieurs études de corrélation ont montré que les pages de plus de 1 000 mots ont tendance à surpasser les pages plus courtes en moyenne pour les meilleurs classements dans les SERP. Un contenu de meilleure qualité accroît l’autorité. 
  • Lorsqu’il est bien fait, le contenu long peut générer davantage de trafic organique. La rédaction d’un contenu détaillé et approfondi témoigne d’une expertise sur un sujet, ce que les moteurs de recherche récompensent.

Quels sont les inconvénients d’un contenu long pour le référencement

Cependant, l’augmentation de la longueur n’est pas universellement positive. Les contenus extrêmement longs posent également certains problèmes de référencement :

  • La production d’articles de plus de 2 000 mots, bien documentés et bien écrits, demande beaucoup plus de temps et de ressources que celle d’articles de 500 mots. Ahrefs a constaté qu’il fallait 50 % d’efforts supplémentaires pour créer des articles de 1 000 mots par rapport à des articles de 700 mots.
  • Même si les lecteurs sont intéressés par un sujet, les longs murs de texte peuvent être intimidants. Le contenu doit être fragmenté et formaté de manière attrayante pour faciliter la lecture. Selon une étude de NNG, seuls 28 % des utilisateurs liront un contenu long de plus de 1 000 mots.
  • Pour les sujets simples ou de niche qui ne nécessitent que quelques paragraphes pour être traités en profondeur, le fait d’augmenter le nombre de mots avec du contenu superflu peut sembler être du spam.

Comment déterminer la longueur optimale d’un contenu SEO

La détermination de la longueur optimale d’un contenu pour le référencement (SEO) est une tâche qui nécessite une réflexion stratégique. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour équilibrer efficacement la densité des mots-clés et la lisibilité, tout en veillant à ce que le contenu soit attrayant pour les lecteurs. 

Voici quelques conseils pour vous aider dans ce processus :

Mener une recherche approfondie sur les mots clés

L’utilisation d’outils de recherche de mots clés pour identifier les mots clés cibles est une première étape très importante. Ces outils vous permettent de comprendre les volumes de recherche, la difficulté des mots clés et l’intention des utilisateurs. Cette information vous aidera à déterminer si un contenu court ou approfondi répondra mieux aux attentes des internautes. N’oubliez pas d’analyser également les mots-clés à longue traîne connexes, qui peuvent offrir des opportunités supplémentaires pour le référencement.

Déterminer les sujets à couvrir en fonction des mots clés

Une fois que vous avez identifié vos mots clés cibles, vous pouvez créer un plan stratégique indiquant les sujets et sous-thèmes à couvrir pour intégrer et optimiser ces mots clés. Cette approche de cartographie des mots clés vous permet de déterminer le niveau de détail requis pour chaque sujet, en fonction de sa pertinence pour vos mots clés cibles.

Identifier les lacunes du contenu

Pour identifier les domaines qui nécessitent des explications ou des détails supplémentaires, vous pouvez analyser le contenu de vos concurrents. Cette analyse de la concurrence peut révéler des lacunes en matière d’information que votre contenu peut combler, offrant ainsi des possibilités d’optimisation.

Tenir compte de la longueur des pages existantes

Pour obtenir une indication de la longueur de contenu que les utilisateurs ont l’intention de lire, vous pouvez examiner la longueur ou la brièveté des pages les mieux classées pour vos mots clés cibles. Si des articles de plus de 1 500 mots sont régulièrement classés, cela indique que les utilisateurs ont l’intention de lire des contenus plus longs.

A lire aussi : https://www.rev3days.fr/pourquoi-faire-appel-a-un-consultant-seo-senior/

Rédiger un brouillon puis le réviser pour l’optimiser

Une fois que vous avez déterminé les sujets à couvrir et la longueur de contenu idéale, vous pouvez commencer à rédiger un brouillon. Ce brouillon doit couvrir tous les sujets et mots clés de votre plan. Une fois le brouillon terminé, prenez le temps de le réviser soigneusement pour optimiser la longueur et la densité des mots clés, en vous basant sur vos recherches.

Formater le contenu pour faciliter la lecture

Enfin, n’oubliez pas que la présentation de votre contenu est tout aussi importante que le contenu lui-même. Appliquez des formats tels que les sous-titres, les listes à puces, les images, les vidéos, etc., pour découper le texte et mettre en évidence les informations clés. Cela améliore l’engagement des lecteurs et facilite la lecture de votre contenu.

En apprendre plus sur Ariane

Ariane.L : experte en nouvelle technologie, faisant partie depuis 2021 à l'équipe du site Rev3Days.fr. Je décortique les tendances liées au webmarketing et à l'entrepreneuriat.

Previous

ChatGPT-5 : date de déploiements et nouvelles fonctionnalités

GPT-4o gratuit : quelles sont les nouveautés ?

Next